Vinification bio : nouvelle interdiction

16.07.14

Levures inactivées et autolysats désormais INTERDITS en vinification bio

Le Comité National AB de l’INAO (CNAB) a précisé lors de sa commission du 3 juin dernier que les spécialités commerciales de dérivés de levures « autolysats » et « levures inactivées » ne sont plus utilisables en vinification bio jusqu’à ce qu'elles aient fait l'objet d'une évaluation et acceptation au niveau européen.

 Restent utilisables sans restriction d’usage : seulement les "spécialités d’écorces de levures" (sur moût en fermentation ou sur vin) et à la dose maximale de 40g/hl.

Pour mieux comprendre cette Réglementation :

L’article 29 quinquies « Pratiques œnologiques et restrictions » du règlement (CE) n°889/2008 ( RCE bio) fixe les règles spécifiques en matière de pratiques œnologiques pour le vin biologique. Le point 5 prévoit que les modifications du règlement (CE) n°606/2009 (RCE générale) en matière de pratiques, procédés et traitements œnologiques, introduites après le 1er août 2010, doivent faire l’objet d’une évaluation par la Commission Européenne pour pouvoir être utilisés en vinification  bio.

Fin décembre 2013, le règlement (UE) n°1251/2013 est venu modifier l’annexe I A du règlement (CE) n°606/2009 relatif aux pratiques et traitement œnologiques autorisés en introduisant spécifiquement la possibilité d’utilisation d’autolysats et levures inactivées. Cependant, l’utilisation de ces dérivés de levures n’a pas fait l’objet d’une autorisation dans le cadre de  la réglementation biologique pour permettre leur utilisation. Par conséquent les autolysats et levures inactives (considérées jusqu’à présent comme utilisables en vinification bio comme précisé dans le guide de lecture) ne peuvent plus être utilisés en vinification biologique.

Seules les levures visées à l’annexe VIII bis du règlement (CE) n°889/2008 sont autorisées en vinification biologique, à savoir les levures visées aux points 5 (levures sèches en suspension par fermentation), 15 (préparation d’écorces de levures), 21 (lies fraîches qui contiennent des levures issues de la vinification récente) du règlement (CE) n°606/2009.

Les seuls dérivés de levure utilisables en bio sont les écorces de levure (point 15). Elles sont autorisées sans restriction d’usage mais à une teneur max de 40g/hl.

Pour tout complément d’information, vous pouvez également contacter votre interlocuteur habituel au siège d’Ecocert.

 

Retour à la liste des évènements

Retour à la liste des infos

En construction